Aristide "Le Juste"

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Message
  • Publication sauvegarde avec succs.

Le dressage des enfants comme aide-bourreaux viole les lois françaises

Le dressage des enfants comme aide-bourreaux de leurs parents viole ouvertement les lois françaises, tandis que le langage semi-psychiatrique adopté par Richard Gardner permet les contestations amphigouriques qui submergent l'auditeur ou lecteur moyens. Martin Dufresne et Hélène Palma ont fait leur fond de commerce de la défense de ce dressage des enfants par leur mère comme aide-bourreaux de leur père. Il est grand temps de contrer leur défense du crime, avec des moyens ouvertement légaux, et non plus confinés au seul champ de la psychiatrie, imperméable au grand public.

De plus "aliénation" est un concept très flou. Presque le seul moyen expérimental de le constater, ce sont les violentes réactions de la famille envers celui des enfants qui tente de se désaliéner, quand la marionnette casse ses ficelles et prend ses propres décisions.
Et il y a bien d'autres aliénations d'origines parentales, qui n'ont pas pour objet d'utiliser un enfant comme le bourreau de l'autre parent, et qui elles aussi méritent d'être plus étudiées et plus connues. Par exemple les procédés utilisés pour produire un schizophrène, ceux utilisés pour produire un dépressif profond, ceux utilisés pour produire un homosexuel, voire un transsexuel, ou ceux utilisés pour produire un paranoïaque presque incurable.

Tous ces procédés sont des aliénations, des maltraitances, elles sont bien souvent d'origine parentale, sans être tous des S.A.P. au sens de Gardner.

Là où Gardner a travaillé comme un cochon, c'est lorsqu'il a isolé son S.A.P. du restant des psychopathologies ayant pour genèse un rackett parental, et cela visiblement pour un mobile territorial. Or c'est un des critères diagnostiques de la fausse science, que cette isolation. Les sectes et les religions, toutes les idéologies paranoïaques, ont besoin de cette coupure d'avec le restant du monde savant, d'isoler leur fausse science en doctrine religieuse et sectaire. Exemples : les études marxistes, études féministes....La démonstration a été fournie tout au long de l'année 2006 par la présidente de l'ACALPA, Association contre l'Aliénation Parentale, qui a développé toujours plus gravement ses conduites territoriales et despotiques, jusqu'à la paranoïa ouverte, crispée sur sa fausse science : le S.A.P. à la Gardner.

Nous avons donc à notre droite et à notre gauche deux sectes opposées, toutes deux crispées sur leur fausse science : les misandres victimaires, largement majoritaires, crispées sur leurs études féministes, avec leur Martin Dufresne qui persiste à tirer à boulets rouges contre toute prise en compte judiciaire du dressage des enfants comme aide-bourreaux d'un de leurs parents,  d'autre part Olga et sa cour, crispée sur son S.A.P., fanatique d'exclusions et de scissions, elle aussi fanatique de guerres de religion, elle aussi pour des mobiles purement territoriaux, voire lucratifs. Je joindrai les pièces prochainement.

Dur, dur d'organiser les victimes authentiques, sans tomber dans les pièges du militantisme victimaire... Heureusement, nous sommes éclairés par les leçons de l'Histoire.

Le militantisme victimaire rend-il davantage fou, qu'il n'attire les déséquilibrés ?
Ceux qui veulent devenir bourreaux ou bourrelles à leur tour ?
Je m'inquiète des antidotes...  

Lire Martin Dufresne dans le texte : http://deonto-famille.info/index.php?topic=27.0

Lire Hélène Palma dans le texte :  http://deonto-famille.info/index.php?topic=25.0