Aristide "Le Juste"

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ces fraudes caractérisées qui entrent en force dans les manuels scolaires :

Rappel des faits :

Les perles des nouveaux manuels de SVT :
Que viennent elles faire dans un cours de SVT ?

« L’identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Cette identité dépend d’une part du genre conféré à la naissance, d’autre part du conditionnement social  »

« L’identité sexuelle se réfère au genre sous laquelle une personne est socialement reconnue »

« L’orientation sexuelle se révèle le plus souvent au moment de l’adolescence et elle relève totalement de l’intimité des personnes »

« Expliquez brièvement la différence qui existe entre identité et orientation sexuelle (Exercice) »

BORDAS

« L’identité sexuelle est la perception subjective que l’on a de son propre sexe et de son orientation sexuelle »

« Seul le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle, mais ce n’est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou féminin »

« L’orientation sexuelle doit être clairement distinguée du sexe biologique de la personne »

« Le mineur de 15 ans à 18 ans est libre d’entretenir des relations sexuelles à condition qu’il soit consentant et que ce ne soit pas avec une personne ayant autorité sur lui »

« Le mineur est libre de ses orientations sexuelles, c’est à dire qu’il peut avoir des relations sexuelles soit avec un homme soit avec une femme »

« Durant cette période de fragilité psychologique et affective (l’adolescence) il est souvent difficile de faire face à une orientation sexuelle différente de la norme hétérosexuelle »

« Distinguez la part biologique de la part sociale de l’identité sexuelle (Exercice) »

Les femmes dans la société : »En quoi le combat pour la liberté des femmes est toujours d’actualité (exercice) »

« La société construit en nous, à notre naissance une idée des caractéristiques de notre sexe. Ce qu’on appelle le genre, c’est cette construction autour du sexe ». (Source : Catalogue collectif sur les femmes et le genre des Universités de Toulouse et de Lyon)

« Image de la Gay Pride à Paris »

HACHETTE

« En sociologie, l’identité sexuelle se réfère au genre par lequel une personne est socialement reconnue »

« Montrez que d’autres facteurs peuvent intervenir pour définir l’identité sexuelle d’une personne »

HATIER

 


 

C'est la seconde fraude caractérisée qui entre en force dans les manuels scolaires, sous le règne de Nicolas le Hutin, le prince ennemi de la science et des scientifiques, et qui "déteste les intellectuels"
(NKM dixit : http://www.bakchich.info/NKM-taille-la-plume-de-son-mari,09664.html).

La première fraude caractérisée est celle du RCA (réchauffement climatique anthropique), dont le dioxyde de carbone est chargé de fournir le moyen obligeant.
La réalité est que le dioxyde de carbone n'est pas du tout digne de confiance pour produire un réchauffement climatique, qui voudrait bien être anthropique : il ne tiendra pas les promesses politiques que les politiques ont exigé de lui.

Nulles en sciences, les ministres font totale confiance à leur astrologue Jean Jouzel, qui prophétise que "Le climat est foutu pour les vingt ans à venir... Le réchauffement climatique est là, chacun le sent bien : nous allons avoir des hivers de plus en plus doux et des étés de plus en plus chauds."

Guère mieux que le gouvernement, la majorité des profs est bien incapable de réunir en chaque tête une culture scientifique assez large notamment en géosciences et physique, pour dépister les arnaques et les fraudes sur les données, et résister à l'effet de mode. En suivant la vogue (et les ordres du ministre), ils pensent se donner l'air d'être des gens éclairés, progressistes et responsables. Et que je te ressasse de l'empreinte carbone, et que je te vends des rêves de mouvements perpétuels sous prétexte qu'ils consommeraient zéro carbone...

Et que le lobby des droits-carbone s'en fourre plein les poches...

On fait croire au public que dans son état actuel, ce que fait l'IPCC (francisé en "GIEC") serait de la science climatique, alors qu'il n'en est encore rien pour plusieurs dizaines d'années encore : jusqu'à présent ce n'est rien de plus qu'une pseudo-science, vendue au pouvoir politique, et partageant les mensonges du pouvoir politique. Dans quarante ans, peut-être ? Quand les fraudeurs actuels auront tous pris leur retraite, et que les 50 millions de réfugiés climatiques prévus pour 2010 continueront de ne pas exister.

Là c'est par obéissance à un autre lobby qu'il trouve à la mode, que ce gouvernement installe dans les manuels scolaires de Sciences de la vie et de la Terre les autothéories dites "gender", élaborées à leur convenance par les "Women's Lib" américaines : en écrasante majorité homosexuelles, et en guerre privée perpétuelle contre tous les mâles et tous les hétérosexuels, elles avaient besoin de théoriser leurs travers de telle façon qu'elles paraissent "normales", juste une avant-garde éclairée...

En un sens, cette nouvelle rédaction des manuels scolaires de SVT réalise un vieux rêve de la Science-Fiction : désormais vous calculez librement vos coordonnées dans l'hyper-espace sexuel... Vous n'avez plus de comptes à rendre ni à votre propre biologie, ni celle de vos partenaires, ni à vos responsabilités sociales. La totale illusion de la totale liberté livrée à votre fantaisie.
Comme le criait une québécoise : "Je fais ce que je veux ! Comme je veux ! Avec qui je veux ! ..."

Toutefois, le même lobby des misandres victimaires qui nous gouvernent au gouvernement (on dit aussi familièrement "féminazies") fait afficher dans tous les commissariats de police de France la chanson exactement opposée, avec retour intégral au bon vieil essentialisme :
http://debats.caton-censeur.org/index.php?option=com_content&task=view&id=101&Itemid=57



http://www.solidarite.gouv.fr/spip.php?page=recherche&recherche=violences+femmes&x=0&y=0 :

Citation
Votre recherche sur le mot "violences femmes" a donné 500 résultats.

 Affichage de la page 1/25:



Cette fois, pour le grand public de base, la propagande gouvernementale proclame que par essence les mâles sont méchants, brutaux, batteurs de femme, que par essence les femmes sont des victimes, que par essence la violence est pratiquée par les mâles, par essence contre les femelles, par essence l'homme est heureux parce que "il a une femme battue".
Rhéteuses exercées, elles n'ont pas écrit explicitement le quantificateur universel "Tous les hommes sont des batteurs de femme", non, elles ont juste agencé leur propagande de façon à ce que les incultes l'extrapolent facilement.

Et que doivent faire les policiers dociles dans les cas où la violence féminine s'éclate dans un couple lesbien ? Où la violence féminine s'éclate contre tel ou tel enfant ? Où un couple mère-fille s'éclate contre leur mari-gendre, puis contre le fils né d'une telle mésalliance ? Pensez-donc ! Une union hétérosexuelle ! Quelle déchéance ! voilà qui justifie toutes les vengeances et tous les sadismes !

Ah oui, c'est vrai, les couples mère-fille partagent avec les couples lesbiens la disgrâce d'être stériles... Mais qu'à cela ne tienne, il leur reste la ressource de voler l'enfant d'un couple hétérosexuel, afin d'être quand même propriétaires d'un cheptel d'enfants à commander. Manoeuvre classique : une fois l'enfant prouvé viable, en bonne santé et satisfaisant, répudier le père en l'accusant de violence conjugale, demander à tout l'entourage des faux témoignages en ce sens. Le plus souvent, les magistrates sont très protectrices et complices envers ce genre de fraudes. Mais quand ça rate ? Quand la magistrate réclame des preuves solides avant de condamner aveuglément le père ?
Fureur de la fraudeuse, redoublement d'activité militante, industrialisation de la calomnie genrée. Ça donne ça :
http://deonto-famille.info/index.php?topic=25.0
http://debats.caton-censeur.org/index.php?option=com_content&task=view&id=23&Itemid=57

Il faut voir aussi les fraudes universitaires que ces féminazies pratiquent. Ici c'est Louise Langevin qui réclame que les lois canadiennes criminalisent toute critique envers leurs fraudes et leur violence. Elle explique qu'elle tient secret son éventuel corpus d'études, prétendument fondé sur des documents publics :
http://deonto-famille.info/index.php?topic=209.0

Curieux, j'ai été confronté professionnellement à d'autres fraudeurs et escrocs, ils exigeaient eux aussi de conserver le secret des sources de leurs documents falsifiés, mais prétendus d'origine officielle. Un exemple :
http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/board,26.0.html

En ne citant que les "Women's lib" je n'ai décrit qu'une partie du lobby qui tient le gouvernement par le cou, l'autre partie ce sont les "gays", homosexuels mâles. Regardez ceux-ci, qui se proclament révolutionnaires, mais qui faute d'avoir la moindre action sur les capitalistes de Chine ou de Thaïlande, s'en prennent aux ennemis intérieurs à leur portée, si faciles à insulter, à traiter de "masculinistes" :
http://debats.caton-censeur.org/index.php?option=com_content&task=view&id=70&Itemid=57

Ce sont les mêmes qui se déchaînent contre l'opposition à l'entrée de la théorie "gender" dans les manuels scolaires :
http://forummarxiste.forum-actif.net/t155p210-homophobie

Comme d'habitude chez les militants, dont l'esprit de la meute a remplacé le cerveau, ils raisonnent par insultes. Voilà ce qui va désormais régner dans les manuels scolaires, sous ce prince ennemi de la science, qui déteste les scientifiques et les intellectuels.

Je ne doute pas que Leonard Bernstein était un excellent musicien et un pédagogue de grande classe. De là à ce que tous les homosexuels soient de la classe de Leonard Bernstein, que ce soit sur un plan technique ou sur un plan moral...
Voici un homme qui a réalisé une forte mainmise du lobby homosexuel sur l'association SOS PAPA, dont il fut président. Il tient énormément à se faire une image de sage, tout cauteleux. Avec une division du travail bien organisée, Jean-Louis Touchot protège ceux qui se conduisent en ordures, privilège du chef et de ceux qui couchent avec lui :
http://www.p-a-p-a.org/html//modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=56&forum=5&post_id=281#forumpost281
Lien mort (ou accès privé) sur la langue de bois de Touchot à :
http://www.p-a-p-a.org/html/modules/newbb/viewtopic.php?viewmode=flat&topic_id=16&forum=4   Je publierai une sauvegarde qui me reste en archives.
Mais il reste le titre public à
http://www.p-a-p-a.org/html/modules/newbb/viewforum.php?sortname=p.post_time&sortorder=DESC&since=0&forum=4&refresh=Ok
Résumé à :
http://debats.caton-censeur.org/index.php?option=com_content&task=view&id=111&Itemid=59

Donc voilà, depuis ce genre d'expériences, je serais un grave infirme cérébral si je croyais que ce genre d'homosexuels soient des références morales ou scientifiques.

Je ne crois pas non plus qu'habiller son fils en rose et lui donner des jouets de fille soit le bien traiter. La théorie "queer" est comme celle du dahut : à ces gens de travers, il faut que tout le monde soit de travers pour qu'ils tiennent encore debout.

Car en SVT, il y a largement de quoi enseigner sur notre animalité en sexualité, et les quelques particularités de la sexualité humaine, et qui soit bien des sciences, bien de la biologie :

Dans les espèces qui n'ont d'oestrus qu'une fois par an, par exemple les chamois ou les cerfs, on a noté les énormes variations du comportement selon la phase du cycle ovarien, et de même la saisonnalité du comportement des mâles en âge d'être reproducteurs.

Dans l'espèce humaine, l'oestrus est caché, et les variations des préférences sexuelles des femmes selon l'âge de leur cycle ovarien se reproduisent une douzaine de fois par an. C'est dans le champ de la biologie, cela, et ça a été publié dans des revues scientifiques à comité de lecture. Elles sont où, les publis scientifiques sur les théories "queer" et "gender" ?
Pas grave, elles remplacent cela par l'intimidation et le chantage :
"Si vous ne nous obéissez pas, on donnera des consignes de vote qui ne vous sont pas favorables, et vous n'êtes pas en état de pouvoir vous passer de nous, sur le plan électoral". Ce gouvernement n'est pas en état de résister à des lobbies ni des charlatans.

"Vous trouvez que l'éducation coûte cher ? Essayez l'ignorance !" remarquait Benjamin Franklin.
Nous expérimentons l'ignorance au gouvernement.
Pour ceux qui en auraient oublié les preuves, voici les liens :
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/06/06/echec-scolaire-difficile-evaluation-de-cm2-pour-luc-chatel/

http://www.dailymotion.com/embed/video/xj4oco_luc-chatel-seche-sur-un-exercice-de-cm2_news

 

 

Le voilà le nouveau programme SVT :
http://www.snes.edu/IMG/pdf/joe_20100828_0022.pdf

Je suis alarmé aussi par le caractère extrêmement superficiel, voire fallacieux du chapitre à prétentions agricoles : "Nourrir l'humanité".

Au bout de ce chapitre, les élèves ne soupçonnent même pas qu'il existe une microbiologie du sol, des mycorhizes indispensables, une énorme biomasse dans un sol riche et profond - record probable pour les tchérnozioms -, que la plante a besoin de beaucoup d'oligo-éléments qui ne font pas partie des engrais commerciaux ordinaires, et également de dissoudre de la silice pour ses phytolites (remplacée en partie par l'alumine pour les résineux). Les intellectuels des villes n'ont aucune fiabilité pour enseigner qu'il existe une pédologie, une science des sols. Et les programmes sont faits par des citadins en costard, qui ne touchent pas le sol.

Pour retour à la sexualité humaine, ce qui a alarmé nos collègues, la conceptualisation qui a été phagocytée par les lobbies homosexuels et féminazis, était pourtant d'une simplicité lumineuse. En psychologie des handicaps, on sait étudier depuis longtemps les habiletés vicariantes qu'un handicapé ou accidenté peut et doit développer pour surmonter en partie le handicap et retrouver une vie digne et intéressante.

Pour un biologiste (que je ne suis pas, mais je m'en soigne), il est  évident de partout que la seule sexualité normale est celle dont nous descendons, depuis plus d'un demi-milliard d'années. Mais en espèce humaine, certains handicapés psychiques peuvent développer une sexualité vicariante, homosexuelle voire transexuelle. Mais leurs infirmités psychiques continuent de se voir comme le nez au milieu de la figure, et de produire des dégâts dans leur entourage.

L'escroquerie est de placer les sexualités vicariantes sur le même plan moral et le même plan social que la vraie. Les sexualités vicariantes permettent de remédier à la carence en intimité, en affection et en plaisirs orgastiques, mais sont limitées à cela. Elles ne mettent pas leurs adeptes en face des différents âges de notre vie, ne leur permettent pas d'effectuer chacune des transitions de la maturité ; ils s'installent dans des dénis de réalité permanents, dans une immaturité prolongée.

Typique de cette immaturité prolongée, les insultes condescendantes du pseudo "Callixto", pilier des .HyènesdeGuerre et du Klub S°S à Michèle Dayras, envers l'avocate Géraldine : "Vous êtes illogique comme toutes les femmes mariées... C'est parce que vous êtes enceinte que vous êtes aussi confuse ?".

J'ai relu mes sauvegardes et les pages encore lisibles du faux sage à la langue de bois, qui tient http://www.p-a-p-a.org :
Langue de bois, lâcheté, jalousie, protection des truands, cautèle, défiance pathologique...
Il lui manque beaucoup d'habiletés de base et de droiture pour faire un vrai adulte. Et il a tout verrouillé afin de ne les apprendre jamais.

Dans l'espèce humaine, nous avons quelques besoins en plus, du fait de notre énorme cerveau si coûteux en énergie, et si lent dans sa maturation : nous avons de gros besoins en loyauté de la part de notre entourage, et nous avons un cortex frontal qui tient à notre insu un Grand Livre des loyautés données et des loyautés reçues. Ça n'existe pas chez les chimpanzés ni les orang-outans, bien que leur psychisme soit pourtant si proche du nôtre. Elever avec déloyauté produit des endommagements à long terme sur les futurs adultes.

La publicité faite par l'alliance du lobby féminazi et du lobby homosexuel et qu'on trouve à présent dans les manuels scolaires à la mode, préconise justement la totale irresponsabilité envers son prochain et surtout envers les enfants, au profit de la seule fantaisie-sexuelle-à-moi-que-j'ai.
 
Bien d'autres particularités anatomiques et physiologiques nous séparent des autres grands singes, et leur réalité dérange énormément les tenantes de l'homosexualité pour toutes, celles qui ont dicté au ministère de l'Education Nationale la théorie à enseigner désormais.

La station et la locomotion strictement bipèdes, suivies de l'encéphalisation énorme de l'espèce ont imposé aux individus féminins d'importantes modifications du phénotype. L'encéphale énorme des bébés humains a imposé un fort élargissement du bassin féminin humain, et de là un fort renforcement de la musculature du col de l'utérus. L'utérus humain est le seul sac qui se porte avec l'ouverture en bas.

Cette encéphalisation croissante de l'espèce a entraîné des parturitions de plus en plus dangereuses et éprouvantes. Ont survécu les groupes où la préférence sexuelle des mâles pour les femelles à large bassin a correctement accompagné cette évolution du crâne des bébés.
La gestation humaine est la plus longue des grands singes :

Gorille : 250 à 270 jours (à préciser, plus probablement sous les 260 jours).
Chimpanzé : 230 à 240 jours.
Orang-outan : 245 jours.
Homme : 270 à 280 jours.

Mais l'écart se creuse dramatiquement avec la période d'extrême dépendance et d'impotence des bébés. Nos bébés naissent prématurés moteurs, vus par les autres singes. A sept ans un chimpanzé est adulte, il faut le triple pour un humain ; la maturation humaine est particulièrement lente.

Outre la spécialisation squelettique par le bassin, la femelle humaine présente une étonnante spécialisation physiologique : elle résiste bien mieux que le mâle aux disettes et famines, son métabolisme peut se ralentir à l'extrême de l'économie, ce qui du reste peut en faire facilement une obèse si la nourriture ne manque pas. Cette caractéristique là n'a pu se développer que dans des populations où la division sexuelle du travail était prononcée. Nous n'avons aucun renseignement sur l'éthologie des deux espèces qui nous ont précédées, Homo Habilis et Homo Erectus, mais nous pouvons du moins observer les moeurs des quelques peuples chasseurs-cueilleurs encore subsistants : les femelles prennent en charge les tâches proches du campement ou de l'habitat saisonnier ou permanent. Les mâles parcourent du terrain pour chasser la gazelle, ou chasser des prédateurs dangereux.

Ah certes, depuis que la vapeur puis le pétrole et l'électricité ont mis à notre disposition nombre d'esclaves mécaniques, le doigt d'une femme est aussi fort que le doigt d'un mâle pour appuyer sur un bouton. Et ça va durer combien de temps encore comme cela ? Il reste 45 ans de pétrole.
 

Commentaires   

 
0 #1 Liens, surtout à droite.admin 26-10-2011 04:34
Des liens à droite, ou chez les cathos :

http://www.ndf.fr/nos-breves/15-06-2011/ecole-de-la-republique-deux-hussards-noirs-contre-la-theorie-du-gender#comment-3524
http://www.dialogueislam-chretien.com/t2046-theorie-du-genre-en-cours-svt-en-france
http://radix.ecclesiae.pagesperso-orange.fr/inf.desinfo.gender.html
http://www.ndf.fr/poing-de-vue/16-06-2011/theorie-du-gender-bienvenue-dans-le-meilleur-des-mondes
http://www.ndf.fr/la-une/24-06-2011/veronique-bouzou-la-theorie-du-gender-est-a-mettre-au-meme-niveau-que-le-creationnisme
http://www.ndf.fr/poing-de-vue/22-06-2011/j-accuse-les-feministes
http://www.ndf.fr/poing-de-vue/25-07-2011/non-au-mariage-homo-pour-une-famille-durable
http://www.pasaj.ch/la-theorie-du-genre-une-nouvelle-antropologie-article892.html

Un lien pro-homo chez Rue89 :
http://www.rue89.com/2011/09/01/questions-de-genre-des-cathos-activistes-aux-deputes-reacs-220167?page=24#commentaires

Bon, à présent je peux fermer ces onglets qui encombraient mon navigateur.
;-)