FireBoard
Welcome, Guest
Please Login or Register.    Lost Password?
Fourberie administrative, enfants raflés à l'école (1 viewing) (1) Guest
Go to bottom Post Reply Favoured:
TOPIC: Fourberie administrative, enfants raflés à l'école
#186
admin (Admin)
Admin
Posts: 146
graph
User Offline Click here to see the profile of this user
Fourberie administrative, enfants raflés à l'école 8 Years, 8 Months ago Karma: 0  
QUOTE:
Message de RESF ISERE

Envoyé : dimanche 30 novembre 2008

Objet : FAITES LE SAVOIR : Une première en Isère : des enfants raflés à l'école

Hier s'est produit un fait très grave à l'école du Jardin de Ville,
à Grenoble. A 15h45, un père de quatre enfants (un moins de trois ans, deux
scolarisés en maternelle et un en CE1 à l'école du Jardin de Ville) est
venu, accompagné de deux policiers en civil, chercher ses enfants, pour
"un rendez-vous en préfecture", ont compris les enseignants. A 19h, on
apprenait que la famille au complet était au centre de rétention de Lyon..
Ils y ont dormi. Ils étaient injoignables hier soir. On a réussi à les
joindre tôt ce matin aux cabines téléphoniques du centre de rétention (qui,
rappelons-le, est une prison). Ils étaient paniqués. On a prévenu le centre
que la CIMADE, seule association ayant le droit d'entrer dans les centres
de rétention, irait voir la famille ce matin. Arrivés au centre, les militants
de la CIMADE les ont cherchés, sans succès : la famille était en route pour
l'aéroport, leur avion décollant une demi-heure plus tard.
Nous n'avons rien pu faire, nous attendions que les militants des la Cimade
comprennent la situation de la famille, afin de pouvoir les aider en
connaissance de cause. Ils ont été expulsés ce matin.
Leurs chaises d'école resteront vides.
C'est une première en Isère : la traque des étranger-e-s pénètre dans
les écoles.
Les seuls enfants en situation irrégulière sont ceux qui ne sont pas à l'école.
Nous vous demandons de bien vouloir faire circuler cette information le plus
largement possible. Personne ne doit pouvoir dire "on ne savait pas".
Merci,
Emmanuelle, pour le Réseau Education Sans Frontières 38
 
Report to moderator   Logged Logged  
 
Le militantisme victimaire rend-il davantage fou, qu'il n'attire les déséquilibrés ? Ceux qui veulent devenir bourreaux ou bourrelles à leur tour ?
Je m'inquiète des antidotes...
  The administrator has disabled public write access.
Go to top Post Reply
Powered by FireBoardget the latest posts directly to your desktop